Tuesday, November 29, 2016

CentOS - 15 : système de fichiers - arborescence

Je ne savais pas comment titrer ce billet de blogue...

Il s'agit de présenter la hiérarchie du système de fichiers qui se ramifie à partir de root ou "/".

Voici une liste des répertoires qui se trouvent à la racine de l'arborescence :



Dans les paragraphes suivants, je veux présenter chacun avec une description plus ou moins concise.


bin

Ce répertoire contient des binaires importants comme :

  • cat
  • cp (copier fichiers ou répertoires)
  • date (afficher la date et l'heure)
  • hostname (afficher le nom d'hôte de la machine)
  • ls (afficher le contenu d'un répertoire)
  • mkdir (créer un répertoire)
  • mount (monter un système de fichiers)
  • mv (déplacer ou renommer un fichier)
  • pwd (afficher l'emplacement dans l'arborescence où l'utilisateur se trouve)
  • rm (supprimer un fichier)
  • rmdir (supprimer un répertoire)
  • su (changer l'identité de l'utilisateur)
  • umount (démonter un système de fichier)

Les noyaux (shells) comme bash s'y trouvent aussi.


boot

Ce répertoire contient des fichiers nécessaires pour le démarrage. Cependant, les fichiers de configuration pour les chargeurs de démarrage (boot loaders - comme GRUB) résident dans le répertoire /etc. Qui plus est, d'autres fichiers, dont certains servant à faire démarrer ou éteindre la machine, se trouvent dans le répertoire /sbin (présenté plus bas).

Le noyau système se trouve ici.


dev

Ce répertoire contient les fichiers représentant les périphériques branchés à la machine : les disques durs, les lecteurs de CD/DVD/disquettes, carte son, clavier et souris. Le premier disque dur de type SCSCI sera /dev/sda et le second /dev/sdb, par exemple.

Ces fichiers se créent de manière dynamique lors du démarrage du système d'exploitation et au fur et à mesure que les périphériques sont détectés. C'est le service udev qui s'en occupe.


etc

Ce répertoire contient tous les fichiers de configuration du système. Ce ne sont pas des fichiers binaires qui se trouvent ailleurs, dans /bin, ou dans /sbin par exemple.

Note : le répertoire /etc/sysconfig est spécifique à RHEL/CentOS.

Quelques exemples :

/etc/hosts

C'est un fichier qui associe un nom d'hôte à une adresse IP.

/etc/httpd

Ce sont des fichiers pour le serveur web Apache.

/etc/services



home

Ce répertoire contient les répertoires personnels des utilisateurs, donc un sous-répertoire pour chaque utilisateur. Ce répertoire peut devenir assez grand si on y entrepose des images ou des extraits vidéos.


lib et lib64

Ces répertoires contiennent des "bibliothèques" que le système utilise en exécutant les programmes dans /bin et /sbin. S'il s'agit d'un système à 32 bits, il utilise /lib mais /lib64 pour les systèmes à 64 bits. Ce sont les équivalents des .dll dans le monde de Windows.



media et mnt

C'est le point de montage par défaut où nous pouvons monter des systèmes de fichiers ou des périphériques, /mnt/floppy ou mnt/cdrom par exemple. /media est pour les lecteurs de CD/DVD et USB. /mnt est plutôt pour les systèmes de fichiers.


opt

C'est pour les logiciels qui ne font pas partie du système d'exploitation, des programmes de bureautique (traitement de texte, etc.) de tierce partie par exemple.


proc

Ce répertoire contient ce qu'on a décrit comme des "pseudo-fichiers" qui montrent l'état du noyau (shell).


root

C'est le répertoire "personnel" de root. Il s'agit, paraît-il, de garder tous les éléments de root dans un répertoire plutôt que de les voir s'accumuler à la racine proprement dite, soit "/".


sbin

Ce répertoire contient des programmes (ou "binaires") pour la gestion du système d'exploitation, et en particulier pour le démarrage, la fermeture, et l'administration des disques. Parmi ces binaires, nous comptons :

  • fdisk
  • fsck.* (vérification des disques)
  • grub
  • ifconfig
  • mkfs.* (remplacer l'astérique par les différents systèmes de fichiers : ext3, ext4, xfs, par exemple).
  • reboot
  • shutdown


En effet, Linux distingue les binaires en général et les binaires pour l'administration du système, les premiers se trouvant sous /bin et les seconds sous /sbin.

sbin signifie "system binaries".

Mais ce n'est pas tout...


usr

D'autres binaires peuvent se trouver sous /usr/bin et /usr/sbin ou encore /usr/local/sbin.

Voici quelques exemples :

  • ftp
  • telnet

Ce sont donc des binaires pour les utilisateurs à la différence des binaires pour le système, même si la distinction n'est toujours évidente.

Autrefois, il paraît que /usr contenait tous les objets associés à l'utilisateur y compris ceux qu'on mettrait plutôt dans /home aujourd'hui.


tmp

C'est ici que CentOS enregistre les fichiers temporaires. De temps en temps, le contenu de ce répertoire est effacé (Je ne sais pas à quelle fréquence). Ce répertoire peut se trouver sur un système de fichier spécial nommé tmpfs (encore une différence avec Windows).

Note : oui, je sais que l'ordre alphabétique n'a pas été respecté parce que je voulais faire mettre /sbin et /usr l'un après l'autre, s'agissant tous deux de répertoires de fichiers binaires, et seulement ensuite /tmp.


var

Le répertoire /var contient des fichiers de taille "variable" d'où son nom. Il s'agit, par exemple, de fichiers associés à l'impression (le fichier "spool"), à la journalisation, et apparemment de fichiers temporaires qui ne résident pas dans /tmp.



No comments:

Post a Comment